Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/05/2016

Courageux

24/11/1942

AUTIGNAC

Nos compatriotes à l'honneur.

Il nous est agréable de reproduire ici la citation obtenue par notre compatriote Puche François :

« Est cité à l'ordre de la division numéro 1034 du 20 juin 1942 Puche François, de la 344e compagnie autonome de chars de combat de la subdivision de Montpellier :

« Mécanicien particulièrement courageux et dévoué, conduisant le 15 juin 1940 au cours d'une attaque le char du chef de section, a continué le combat alors que son chef venait d'être grièvement blessé. Revenu à la position de ralliement, est reparti une fois de plus à la contre-attaque avec un nouveau chef de section, donnant à tous un bel exemple de calme et de sang-froid ».

Nos vives félicitations.

06/04/2013

2eme classe RAYMOND

Abel RAYMOND.jpg 

Références AD34 : 1 R 1237 Béziers-St-Pons-de-Thomières Matricules 1 à 500. 1910 page 461, 462, 463, 464

 RAYMOND

Abel, Joseph

Numéro matricule de recrutement : 465

Classe de mobilisation : 1910

État civil :

né le 11 juin 1890 à Autignac canton de Murviel département de l'Hérault

Résidant à : Autignac

Profession : ouvrier agricole

Fils de Pierre Joseph et de GAYRAUD Pauline, Marie domicilié à Autignac

Signalement :

-          cheveux châtain clair

-          yeux marron clair

-          front inclinaison verticale, hauteur moyenne

-          nez dos rectiligne, base horizontale, hauteur grande, saillie moyenne

-          visage ovale

-          Taille 1 m 72

-          Degré d’instruction : 3

Décisions du conseil de révision :

classé dans la 1ere partie de la liste en 1911. Brevet moto.

Détails des services et mutations diverses :

Inscrit sous le numéro 30 de la liste.

Incorporé à compter du 10 octobre 1911, arrivé au corps ledit jour et chasseur de deuxième classe

Clairon le 25septembre 1912

Maintenu sous les drapeaux par application de l'article 33 de la loi du 21 mars 1905 et passé dans la réserve le 8 novembre 1913.

Maintenu au corps du 8 novembre 1913 aux 12 décembre 1913 article 39 de la loi du 21 mars 1909. Certificat de bonne conduite accordée.

Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé au corps le 4 août 1914.

Parti au 6eme bataillon aux armées le 9 août 1914.

Passé au 115e chasseurs le 8 mars 1915.

Passé à la S.H.R. groupe mobilisable le 2 octobre 1915.

Parti en détachement de renfort au 115e chasseurs le 12 octobre 1915.

Rentrée au dépôt commun le 30 novembre 1916.

Classé services auxiliaire par décision de la commission de réforme d'Antibes le 18 décembre 1916, pour V.O.D normal vue 10/10e. V.O.G inférieur à 1/20e blessure de guerre

Passé au 145e Territorial Infanterie le 7 février 1917.

Maintenu service auxiliaire par la commission de réforme d’Aix du 22 mars 1917 pour « perte de la vision de l'œil gauche ».

Passé au 141e régiment d'Infanterie le 25 mai 1918.

Inapte définitif par la commission de réforme d’Aix du 11 octobre 1917.

Mis en congé illimité de démobilisation le 26 mars 1919 (5e échelon numéro 716) par le 96e régiment d'Infanterie.

Se retire à Autignac Hérault.

Maintenu service auxiliaire proposé pension temporaire 4 % par la commission de réforme de Béziers du 5 décembre 1919.

Affecté au deuxième régiment du Génie place ?? le 1er janvier 1924.

Classé sans affectation le 1er septembre 1927.

Maintenu service auxiliaire, pension permanente 45% acquise :

·         1er - œil gauche atrophie du nerf optique suite de blessure par E.O (éclat d’obus) conservation du réflexe photo mateur.

·         2e - A.T.D moins de 10 % œil droit hypermétropie congénitale V.O.D = 7/10 non imputable, commission de réforme de Béziers du 31 mars 1930. Réformé définitif numéro 1 pension définitive 65 %.

·         1e - choroïdite de l'œil gauche par blessures de guerre

·         2e - A.T.D œil droit aspect normal, pas d'atrophie optique, ni de lésion du fond d’œil (forclos sous réserve) commission de réforme de Béziers du 10 juin 1934

Campagnes :

Contre Allemagne

du 4/08/1914 au 5/09/1914 C.D

du 6/09/1914 au 9/03/1915 C.D.B.d.G

du 10/03/1915 au 4/09/19160 C.D

du 5/09/1916 au 30/11/1916 C.D.B.d.G

du 1/12/19216 au 14/12/1917 C.S

du 15/12/1917 au 10/03/1918 C.D

du 11/03/1918 au 26/06/1919 C.S

BLESSURES, ACTIONS D’ECLAT, DECORATIONS, etc :

*Blessé le 5 septembre 1914 à Hermaménils « plaie main droite par éclat d'obus ».

Blessé le 4 septembre 1916 au combat de Forest ou Torest « plaie de l'œil gauche ».

Citations à l'ordre du bataillon 201 du 19 septembre 1916 « chasseurs très dévoué blessé en relevant au en transportant des blessés sous un feu d'artillerie et de mitrailleuses extrêmement violent.

Croix de guerre Etoile de bronze.

*Blessé le 4 septembre 1916 au Forest (Somme) plaie de l'œil gauche par E.O

Médaille commémorative de la Grande guerre

Médaillé militaire par décret du 3/03/1932, J.O. du 17/03/1932

Corps d'affectation :

Armée active, 6e bataillon de chasseurs à pied

Disponibilité et réserve de l’armée active, 6e bataillon de chasseurs à pied

23e bataillon de chasseurs

141e régiment territorial d'infanterie (sa)

141e régiment d'infanterie

115e régiment ???

122e régiment d'infanterie

Armée territoriale et sa réserve, 122e régiment d'infanterie

2e régiment du Génie

Sans affectation

Localités successives habitées :

12 avril 1920 Murviel-les-Béziers (résidence)

12 octobre 1933 Servian (résidence) rue de la Gaité