Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/03/2012

Cour criminelle spéciale

 

Cour criminelle spéciale de Montpellier

20 octobre 1807

Napoléon par la grâce de Dieu et les constitutions de la république empereur des français à tous présents et à venir salut.

 

Le sieur Jacques Cure, juge de paix, officier de police judiciaire du canton de Murviel arrondissement de Béziers, domicilié à Autignac. Il a été réveillé vers les 22h30 le 4 août 1807 par le tocsin et des cris qui disaient qu'un incendie venait de se déclarer rue de la Fontaine, capable d'embraser une partie du village.

À peine parvenu à la place dite du Dehors, il aurait aperçu une grande clarté qui venait du côté de ladite rue.

C'est une charrette chargée de paille près de la porte de l'écurie du sieur Lavit propriétaire foncier vis-à-vis les maisons occupées par Jean-Pierre Bouissou plâtrier et François PASTRE fils de Martin, laquelle charrette appartient à Emmanuel Lagarde fabricant d'eau-de-vie.

Il semble que des portes alentours soient brûlées mais comme l'heure est tardive, le sieur Cure reporte au lendemain 5h l'expertise de ces dégâts.

Le sieur Lagarde dit qu'il a chargé la veille cette charrette avec de la paille achetée à Villeneuve-les-Béziers. Voyant que l'incendie menace le village, il a essayé de tirer cette charrette vers la fontaine et hors le village. Mais l'incendie étant trop fort ils ne peuvent aller plus loin.

 

Pour je ne sais quelle raison, un mandat d'amener est délivré le 7 août par le substitut magistrat de sûreté contre:

-          François Pastre, fils de Martin, 40 ans, aubergiste, natif et domicilié à Autignac, taille 1 m 70, cheveux et sourcils châtains foncés, yeux châtains, nez gros, bouche moyenne, menton rond, front découvert, visage ovale.

-          Joseph Carles 61 ans, natif de Béziers, charron, taille 1 m82, cheveux et sourcils gris, yeux châtains, nez gros et relevé, bouche moyenne, menton rond, visage ovale.

Ils sont prévenus d'incendie, dans la nuit du 4 au 5 août derniers, dans la commune d'Autignac, à une charrette de paille, blé et froment appartenant au sieur Emmanuel Lagarde fabriquant d'eau-de-vie.

Ils sont incarcérés aussitôt.

 

Le procureur général impérial près la cour de justice criminelle et spéciale du département de l'Hérault céans à Montpellier mande et enjoint à tous huissiers et gendarmes d'assigner (comme témoins) :

-          Jean Emmanuel Lagarde fabricant d'eau-de-vie

-          Jean-Pierre Barral adjoint au maire

-          Marie FOULQUIER fille

-          Jean ABBES

-          Étienne Chabert menuisier

-          Marie ??? épouse de Bouillon

-          Jean-Pierre Bouillon agriculteur

-          Antoine Séguier

-          Catherine Cros

-          Élisabeth Baluffe femme Lagarde

-          Marianne Barral épouse Bousquet

-          Marie Bousquet femme Séguier

-          Antoine Bouffard laboureur 29 ans

-          Anne Laurès épouse Bouffard 25 ans

-          François, Martin Cabannel âgé d'environ 27 ans propriétaires fonciers domiciliés à Lieuran-lès-Béziers

à comparaître devant la dite et dans son prétoire à Montpellier.

 

D'autres témoins ne sont pas convoqués :

-          Carratier maire

-          Marc Gely

-          Pierre Dejean

-          Jean ???

-          Pierre Garenq voiturier de 47ans demeurant à la mouline Canac.

-          Jean Villaret âgé de 12 ans fils de Jean Villaret marchand de fromage domicilié à Bédarieux.

 

Plusieurs habitants signent une pétition de soutien aux prévenus.

 

Finalement devant le manque de preuves évidentes les accusés sont acquittés.

 

22:37 Publié dans Documents | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.