Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2009

1789

L'an 1789 et le huitième jour du mois de mars dans l'hôtel de ville d'Autignac et en l'assemblée convoquée en la manière accoutumée par devant nous Pierre de Gallon de la Bastide conseiller du roy et son bailly au siège royal et baillage dudit Autignac sont comparus les sieurs Jean PASTRE bourgeois premier consul et maire, Antoine MOURGUE ménager et second consul, le sieur Laurens François GALLON substitut du procureur du roy, le sieur Jean GELLY bourgeois, le sieur GALLON DE FLOTTE hommagére (?) du roy seigneur direct du présent lieu, Guillaume MARTIN ménager, Jean FERRET ménager, le sieur François NEGRE bourgeois, Pierre LAURES laboureur, Pierre BOUFFARD ménager, le sieur Jean Jacques PASTRE bourgeois, François PASTRE ménager, Noel PASTRE ménager, le sieur Antoine CURE bourgeois, Joseph LAURES brassier, Antoine FERRET laboureur, Raymond LAURES laboureur, Pierre GELLY ménager, Jean Jacques FOULQUIE ménager, Simon FERRET ménager et Pierre BOYE brassier, tous nés français, âgés de vingt cinq ans, compris dans le rôle des impositions, habitants du présent lieu et communauté dudit Autignac, composé de cent dix feux lesquels pour obéir aux ordres de sa Majesté portés par la lettre donnée à Versailles le sept février dernier pour la convocation des Etats Généraux du Royaume et satisfaire aux dispositions du règlement y annexé ainsy qu'à l'ordonnance de Messire Joseph Gabriel DE GLEIZES DE LABLANQUE chevalier, seigneur de Béziers, en partie de Corneilhan et autres lieus, conseiller du Roy en ses conseils, premier conseiller du conseil de Monsieur frère de sa Majesté, juge mage, lieutenant général né en la sénéchaussée présidiale de la dite ville de Béziers en date du 28 du même mois de quoi les comparant ont déclarés avoir une parfaite connaissance tant par la lecture qui vient de leur être faite que par la lecture et publication qui en ont été pareillement faites au prône de la messe paroissiale par Mr Antoine CURE prieur curé du présent lieu et encore par les publications et affiches aux quelles il a été procédé le même jour à l'issue de la messe au devant dez la la porte principale de l'église de la présente paroisse, nous ont dit qu'ils allaient d'abord s'occuper de la rédaction de leur cahier de doléances, plaintes et remontrances et en effet y ayant vaqué, ils nous ont représenté le dit cahier, et a été signé par ceux des habitants qui savent signer et par nous qui l'avons côté par première et dernière page et paraphé au bas nevarietur, et ensuite les dits habitants ayant murement délibéré sur le choix des députés qu'ils sont tenu de nommer en conformité de la lettre du Roy et du règlement y annexé et els voix ayant été par nous recueillies en la manière accoutumée et à haute voix, la pluralité des suffrages s'est réuni en faveur des sieurs Jean François PASTRE bourgeois maire et premier consul du dit lieu et du sieur Jean GELLY bourgeois aussy habitant du présent lieu qui ont acceptés la dite commission et promis de s'en acquitter fidèlement.
La nomination des députés ainsy faite, le susdit cahier leur a été remis en notre présence afin de le porter à l'assemblée générale quy a été indiquée par Mr le juge mage au seize mars courant huit heures précises du matin et les dits habitants leur ont donné tous pouvoirs requis et nécessaires à l'effet de les représenter en ladite assemblée pour toutes les opérations prescrites par l'ordonnance sus dite de Mr le juge mage et de donner pouvoirs généraux et suffisants de proposer, remontrer, aviser et consentir tout ce qui peut concerner les besoins de l'état, la réforme des abus, l'établissement d'un ordre fixe et durable dans toutes les partie de l'administration, la prospérité générale du royaume et le bien de tous et chacun des sujets de sa Majesté.
Et de leur part les susdits députés se sont présentement chargés des cahiers de doléances de la communauté du présent lieu et ont promis de le porter à la dite assemblée et de se conformer à tout ce qui est prescrit et ordonné par la lettre du Roy, le règlement y annexé et l'ordonnance de Mr le juge mage desquelles nominations des députés remise de cahier pouvoirs et déclaration nous avons donné acte à tous les sus dits comparants et avons signé notre présent procès verbal avec ceux d'entr'eux qui savent signer et avec les dits députés ainsy qu'un duplicata de celuy qui a été remis à ces derniers pour constater leurs pouvoirs, le présent devant être déposé aux archives de cette comté. 
Extrait du "Registre des délibérations consulaires 1781-1789" d'Autignac

10:00 Publié dans Documents | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.